Avertir le modérateur

européennes

  • Européennes : Un scénario idéal pour Sarkozy ?

    couronne3.jpgEt si Sarko ressortait le roi de européennes… grand vainqueur de ce scrutin qui hier encore était une étape redoutée, et qui deviendrait le premier jalon de sa campagne de réélection, en 2012 ?

     

    Le sondages nous ont habitués à leurs erreurs, qui font le délice des soirée électorales, mais d’abord ce n’est pas toujours le cas, et ensuite il est difficile de passer par pertes et profits une série de sondages concordants qui ressemblent beaucoup à l’ambiance sur le terrain. Or, la tendance est assez nette : une UMP qui se situe en tête à 27/28, un PS distancé à 21/22, Bayou et les vertes en embuscades entre 11 et 13. Ajourons une extrême gauche qui se tient à une score pour elle honorable, au dessus de 5, et un FN qui poursuit sa dédringolade. Donc, laissons la campagne se poursuivre et attendons de voir ce seront exactement les résultats… mais si ces chiffres devaient se confirmer, il faut s’attendre à un joyeux Sarko-Show le soir du 7 juin. zoom.jpg

     

    L’élément le plus marquant est moins la stabilité de l’électoral UMP, malgré la crise, que le PS qui ne décolle pas, et semble même reculer. Dire que la campagne socialiste, de recentrage en recentrage, est peu lisible n’est assurément pas exagéré. Nous verrons donc si le PS parvient à emballer la machine dans les trois semaines qui restent, et à faire traduire dans les urnes le mécontentement attisé par le contexte économique et social. Un parti d’opposition est en règle générale plutôt à l’aise pour les élections intermédiaires qui sont souvent utilisées, au delà de l’enjeu officiel du scrutin, pour donner un avertissement au gouvernement. Cette fois-ci, le schéma peine à se mettre en place, c’est le moins qu’on puisse dire.

     

    Et comme la nature a horreur du vide, on entend tous les jours un peu mieux une petite musique qui ne doit pas aider à dynamiser le vote socialiste : « Bayrou est le meilleur opposant, il peut être à un second tour, et sur un second tour, il rassemble mieux que le PS. »

     

    2012, c’est loin… Et bien non, pas tant que ça. Avec le quinquennat et le caractère central de la présidentielle, on passe vite d’une présidentielle à l’autre. Autant dire que le soir 7 juin, on pensera moins à l’Europe à la réorganisation des forces politiques internes. Et si les chiffres se confirment, il y aura du remue-ménage. Dans l’immédiat, la question est de comprendre ce qui se passe dans l’opposition.

    gericault_le_radeau_de_la_meduse_1919.jpg

    Le Radeau de la Méduse, Géricault

     

  • Bruits de gamelles au PS

    M%20porte%20gamelles%20design%20ecuelle%20chien%20accessoire.jpgEn politique, il y a gamelles et gamelles. Les premières se récupèrent les soirs de second tour, et ça arrive même aux meilleurs. Les secondes sont une attention de tous les jours : ce sont elles qui permettent de vivre.

    Vous vous rappelez comme moi du fameux congrès de Reims, de l’annonce des recours en justice pour cause de victoire volée, du vieux parti indécrottable qui s’accrochait à une histoire révolue, de la dramatique division de l’équipe d’Aubry qui ne tiendrait pas trois mois, des déclarations fantastiques sur les vaillantes équipes ségolènistes qui allaient organiser dans toute la France les tissus participatifs porteurs de victoire pour 2012… Bref, la victoire volée d’une poignée de voix n’était que le dernier sursaut d’un vieux monde socialiste finissant. Des tenaces démontraient qu’il s’agissait d’une chute irréversible: en 2006, 60% de 82% ; en 2008, 29% de 55%. Une gamelle de premier ordre ? Non, non, c’était une victoire…

    Quelques mois plus tard, le climat semble avoir un peu changé. Si je ne m’abuse. A la manœuvre, l’ami Vincent Peillon, qui manifestement a décidé d’arrêter de porter les valises de Ségo, et de jouer sa carte. Assez rigolo quand même.labyrinthe.gif

    Première opération. L’équipe Ségo vient prendre une petite place au chaud dans les instances du PS. Il y a trois mois, il fallait la direction du Parti, avec trémolos dans la voix pour cause de trahison historique. Aujourd’hui, on calcule les strapontins. Et oui, l’équipe étant déjà constituée, il faut trouver de nouveaux postes pour la petite dizaine d’arrivants. A Martine d’ouvrir sa boite à malices… Ajoutons que ce ne sont pas les poids lourds qui rejoignent la direction. Vincent Peillon commente : « Nous avons décidé de faire le rassemblement sans perturber le travail de cette direction ». Genre c’est purement décoratif. Si j’étais concerné, je serais tout de même un peu fâché.

    Seconde opération, les européennes. Notre Vincent Peillon, l’un des plus absents des députés européens, entend bien conserver son siège, ce qui suppose de faire net et propre avec Martine. Genre cette fois-ci, rapport de forces loyal. Et oui. Loin des falbalas de la démocratie participative, Vincent Peillon organise son courant de main de fer. Début février, il marque ses distances avec Ségo pour son livre Femme debout, jugé « personnel » et  « surprenant« . Il poursuit en se montrant clairement le boss, pour imposer sa candidature aux européennes, et on susurre qu’il serait l’un des deux porte-paroles de la campagne. On suivra éventuellement, si, avec l’accord de la direction, il ne prend pas la place d’un ségoléniste pur sucre. Les paris sont ouverts.

    Aujourd’hui, il laisse fuiter dans L’Express, à l’occasion d’un article sur ses nobles ambitions, des confidences assassines : « En privé, confient ses interlocuteurs, Peillon n'a pas aujourd'hui de mots assez durs pour qualifier la Poitevine: au mieux, "irrationnelle" ou "imprévisible", au pire "demi-dingue" ou "folle". » Pour publier aussitôt un communiqué affirmant son amitié et sa fidélité à la présidente de la région Poitou-Charentes. Oui, celle-là même qui compte 22 points de retards sur Martine: 29% d’opinions favorables contre 51 à la maire de Lille.

    On en sera où, dans quelques mois?

    bbb_johannes_deimling_hintergrund.jpg
    Avocat blogueur scrutant l'horizon politique
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu