Avertir le modérateur

fessée

  • Pour ou contre les châtiments corporels ?

    fessee.jpgNotre Koukouch mérite-t-il une bonne fessée ? Au minimum, oui, car ce financier sans frontières se trouve bel et bien pris les doigts dans la confiture. Mieux que l’huissier, le ministère : « Ministère des affaires étrangères et du recouvrement de créances ». Assurément ce gentil garçon mérite-t-il une bonne fessée. Et c’est Christine qui doit s’y coller.

    Mais il faut renoncer, et pour deux raisons.

    D’abord, depuis ce lumineux rapport, la santé publique au Gabon a fait un bon en avant, salué par toutes les instances internationales. C’est une donnée scientifiquement acquise, et ça grâce à Nanar. Respect.

    Ensuite, le dernier train de la fessée, si je puis m’exprimer ainsi, va partir. C’est la préconisation de la Défenseure des enfants, Dominique Versini, dans un texte présenté hier à l'ONU à Genève. Et oui, quand le ministère des affaires étrangères gère les créances, la politique de la France continue de s’affirmer à Genève, et pour interdire la fessée.

    Dominique Versini ne rigole pas : « Les châtiments corporels et l'humiliation demeurent desbody_building.jpg pratiques encore trop souvent tolérées, et il serait temps d'inscrire dans la loi la prohibition de toute violence et châtiments corporels au sein de la famille, de l'école et des établissements accueillant des enfants ».

    Ajoutons que 116 associations françaises, débordées de travail,  ont trouvé le temps de lancer en février 2007 un appel pour que les dispositions du Code civil sur l'autorité parentale soient modifiées afin d'interdire le « recours à la violence en milieu familial ».

    Je voudrais dire à notre vaillante Défenseure et à nos non moins vaillantes associations que toute forme de violence est sanctionnée depuis belle lurette par le Code pénal, y compris la voie de fait qui consiste impressionner par un sentiment de peur. Il s’agit donc d’abroger des lois abrogées depuis longtemps.

    Bref, de la gonflette pure et simple.

    Qu’on raconte n’importe quoi, avec un saupoudrage de poudre à perlin-pinpin juridique, pourquoi pas. On en a vu d’autres. Mais qu’une agence publique, chargée d’une mission aussi essentielle que la protection des enfants, à l’heure  de la grande précarité sociale, du logement introuvable, des carences de santé, aille pavaner à Genève pour lancer la campagne de l’abolition de la fessée, cela me laisse sur le cul.

    fess-e.jpgEn petit cadeau, je vous offre deux arrêts de la Cour de cassation, chambre criminelle,  reconnaissant ce droit de correction, qui n’excède pas le principe de dignité et ne remet pas en cause les droits de l'homme, en l'occurence de l'enfant.

    D’abord, cet ancien arrêt du 4 décembre 1908.

    « Attendu que l'instituteur Rouffiac a obligé son élève, le jeune Planes, âgé de 7 ans, à essuyer avec sa main un excrément de poule que l'enfant avait lancé sur le tableau de la classe sans qu'il soit résulté de l'acte de l'instituteur aucun dommage réel ;

    « Attendu qu'en l'état de ces constatations de fait, qui sont souveraines, le juge de police a pu considérer que la mesure prise par l'instituteur de l'école n'excédait pas les limites du droit de correction et de discipline qui lui appartient sur les enfants confiés à sa garde. »

    Ensuite, un récent arrêt du 1 février 2006, n° 05-84661, fixant a contrario les limites de ce droit correction.

    Les faits décrits consistaient à avoir pris un enfant pour cible et à organiser sa dévalorisation par le groupe : « L'ensemble des comportements visant à faire peur aux enfants en les enfermant (placard, poubelle, cave ) ou en les suspendant est une atteinte à la dignité de l'enfant et dépasse évidemment le droit de correction ; il en va de même des injures, des fessées déculottées, du scotch sur la bouche, des menaces, de l'interdiction d'aller aux toilettes ; il y a là abus d'autorité. »

    n1ge03b-fesse_20070427_apx_470__w_ouestfrance_.jpg

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu