Avertir le modérateur

flamenco

  • Anoushka Shankar, Madame Sitar

    Ce sont des artistes magnifiques, et c’est une histoire de famille : le père, Ravi Shankar, maître du sitar, inspirateur des grands du rock, admiré dans le monde entier, disparu il y a quelques semaines, à 92 ans ; sa fille, Geetu, plus connue sous le nom de Norah Jones, créatrice de sa musique, entre le jazz, le rock… et le monde ; et Anoushka Shankar, soeur cadette d’un an, virtuose du sitar, experte de la musique savante hindoustani, et qui depuis cette base approfondit, enrichit, ouvre des grands espaces...

     

    Voici Anoushka Shankar en concert aux Nuits de Fourvière, dans le grand amphithéâtre romain de Lugdunum, ce mois de juillet.

     

    Ce concert s’inscrit dans tout le travail fait par Anoushka Shankar sur les liens entre la musique indoue et le flamenco. De part et d’autre, un grand classicisme et des inspirations communes, et le résultat est très réussi. Pour prolonger, je vous conseille le CD Traveller, qui est un cadeau de Noël éternel.

     

    Ce concert est tellement beau qu’on ne sait pas où commencer. C’est une réjouissance absolue. Anoushka Shankar, qui rayonne, une musicalité, une aisance, une classe… A la fin du concert, j'avais pris un ticket pour être réincarné en sitar... Elle est entourée de musiciens qui étaient partis pour une grande tournée : la chanteuse Sandra Carrasco, qui fait vibrer le flamenco et incarne cette musique des deux rives, Sanjeev Shankar au shehnai, proche de notre hautbois, et à la guitare flamenco, le superbe Melón Jimenez. Les deux percussionnistes font s’envoler l’orchestre, avec pour la fibre indienne Pirashanna Thevarajah et pour la fibre flamenco Bernhard Schimpelsberger, qui fait une démonstration de cajon, cette sorte de caisse claire, venue du Pérou.

     

    Non, vraiment, ce concert c’est le Pérou !  

     

    http://www.youtube.com/watch?v=7a1zU0yxk6c

    82925d00fd8168e21c1173409f8fb.jpg

  • Paco De Lucia, le flamenco pour la vie

    Si vous ne connaissez pas Paco De Lucia, écoutez bien ce qui suit… Vous ne regarderez plus jamais une guitare de la même manière.

    Paco De Lucia est un virtuose, mais s’il n’était que cela, tout serait simple. Lors de ce fabuleux concert de Leverkusen en 2010, il est tout : extraordinaire musicien, grand patron de ses amis, inspirateur du plus puissant du flamenco, patriarche amical…. Quelle présence !

    C’est la plus libre de musique, et la plus libre parce qu’elle puise dans un travail impressionnant. Des années de travail, le tout calé au millimètre,... comme cet accord de la guitare qu’il faut sans cesse vérifier.

    La fin du concert de Leverkusen est époustouflante avec le duo de Paco De Lucia, l’Espagne au cœur flamenco et d’Al Di Meola, l’Italie tendance Jersey City.

    Oh, à propos, Nico, t'aurais pas vu passer ma frontière ?  

    http://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&v=mYYDdn1rRKs&NR=1

    Paco+de+Lucia+Performs+Concert+Madrid+DbUganm667fl.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu