Avertir le modérateur

franc maçonnerie

  • Baby-Loup : Les Frères-la-Gratouille à la manœuvre

    Celle-là, elle bien bonne : la crèche Baby-Loup est financée par les francs-maçons ! Oh la belle et intangible neutralité, avec les Frères-la-Gratouille à la manœuvre.

    Layout 2 (Page 1)

    Il en avait fallu des contorsions pour valider le licenciement de cette salariée qui, recrutée sur un poste administratif, n’avait pas de contacts avec les enfants et à peine avec les parents. Comme la HALDE avait condamné le licenciement – aucun impact dans le travail n’étant établi – il a fallu nommer une nouvelle présidente, qui en urgence avait obtenu une nouvelle délibération disant l’inverse de la première. Bel exploit, Jeannette ! Puis alors que la chambre sociale de la Cour de cassation avait condamné le licenciement, nouveau passage devant l’Assemblée plénière qui avait dit l’inverse…  En attendant un arrêt de la CEDH (quoique celle-ci ait le cerveau qui parte en vrille dès qu’elle lit le mot Islam).  

    Oui, mais voilà… Cette crèche était gérée avec des trous, et cette fin octobre, il a fallu mettre du monde autour de la table pour trouver quatre sous et éviter le dépôt de bilan : mairie, CAF, Etat, conseil général… du classique. Mais la nouveauté, c’est que l’on trouve aussi parmi les financeurs, les francs-maçons du Grand Orient de France. Trop drôle… Les Frères-la-Gratouille vont verser 50.000 euros ! 50.000 € garantis neutres et laïcs pur sucre ! Dans un communiqué, ils ajoutent que « très attaché à une laïcité républicaine, le Grand Orient a toujours défendu la direction de la crèche, et plaide pour de nouvelles mesures législatives afin d’éviter à l’avenir ce type d’imbroglio juridique ». Ah bon, les comiques, on nous prépare une loi ?

    Voilà, tout est donc bien clair. Les Frères-la-Gratouille sont à la manœuvre depuis le début de l’affaire pour justifier le licenciement d’une femme musulmane qui n’a jamais gênée personne, et imposer une solution juridique contraire au droit. Le Grand Maître des trois points, José Gulino, l’ancien directeur des services du conseil général du Pas-de-Calais, avait répondu au Figaro  qui l’interrogeait sur le rôle politique des frangins : « Nous voulons avoir une influence sur la vie politique, puisque nous défendons un certain nombre de valeurs, qui sont celles de la République, liberté, égalité, fraternité et laïcité. À nos yeux, il est urgent de revigorer la citoyenneté contre toutes les formes de communautarisme, car l’État est trop souvent absent, le pacte social se perd et les valeurs se délitent ». Wahou, la bonne odeur de naphtaline…

     

    La neutralité de Baby Loup est donc financée par un groupe semi-occulte, qui use de ses réseaux pour faire valoir une conception intégriste de la laïcité, condamnée par le Comité des Droits de l’Homme de l’ONU. Ces grands modernistes qui n’acceptent qu’une mixité symbolique, belle ouverture d’esprit… Il est vrai que si les frères se mettent à gratouiller avec les sœurs, ça va être chaud dans les loges… Ils nous feront toujours rire !

    Sa-chatouille-ou-sa-gratouille.jpg

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu