Avertir le modérateur

hollande

  • Le Pen : La justice impuissante devant la politique

    Le Pen, le multi-condamné, ce faisandé des blagues pourries, apologiste de la torture en Algérie, xénophobe accompli, négationniste épanoui, cité en correctionnelle pour son obstination maladive à nier l’holocauste – et qui dénoncera aussitôt la justice – faisait hier le gros malin parce que la Cour d’appel de Versailles a confirmé l’ordonnance du juge des référés de Nanterre du 8 juillet, suspendant la consultation des adhérents sur l’exclusion de Le Pen, organisée par voie postale.

    sexism_xenophobia_and_racism_in_germany.jpg

    Pour virer Le Pen de ses fonctions statutaires, il faudra une assemblée générale extraordinaire... conforme aux statuts. C’est le jeu du contrat. Une association, car le FN est une association, est un contrat qui repose sur des règles convenues par accord. Donc, si une règle est fixée par les statuts, c’est qu’elle a été adoptée en assemblée générale extraordinaire, et il faut une autre assemblée générale extraordinaire pour modifier la règle. Ça se passera donc en public : Le Pen souhaite une humiliation sur scène,... son dernier plaisir. 

    Juridiquement, c’est imparable. La cour d’appel a appliqué le droit, en fonction des demandes qui la saisissait. Mais voir ce destructeur de la société française jouer hier à Monsieur la vertu, avec comme trophée cet arrêt de la cour d’appel, était pitoyable.

    Je n’ai pas à choisir entre les uns et les autres, et je les rejette tous, car il n’y a rien à attendre de ces pseudos politiques, morts de trouille devant les électeurs, accrochés à leur plan de com’, spectateurs ingénus de phénomènes qui les dépassent (Voir Fabius, qui toute honte bue, se précipite à Téhéran… alors que le peuple souffre au quotidien de ses aberrantes décisions).

    Sarko et Hollande sont gravement coupables d’avoir repris à leur compte les thèmes de Le Pen, en commençant par l’hystérie antimusulmane dont on a encore vu les ravages ce WE. Qu’ils aillent au diable !... Répondant à l’injonction de Le Pen, Sarko et Hollande ont confié la question de l’immigration au ministère de l’intérieur, car c’est pour eux une question de sécurité… De gentils élèves. Le dernier à avoir confié cette question au ministère des affaires sociales, c’était Chirac. Vive Chirac !

    Mais, personne n’a fait autant de mal à France que Le Pen, qui a installé la xénophobie comme centre la vie politique, qui humilie notre histoire à chacune de ses saillies.

    Quand on me parle politique en France, je ne sais pas pourquoi, je pense à une cuvette.  

    Disaster Plan.jpg

  • Hollande humilié par Obama,… et la France avec

    Vous ne connaissez-vous peut-être pas François Asselineau et son UPR, ou peut-être n’appréciez-vous pas… Ce n’est pas la personne d’Asselineau, ni son programme qui sont ici en cause, mais une vidéo publiée par l'UPR – signalée des amis, que je remercie – sur l’humiliation infligée par Obama à Hollande lors de son dernier voyage aux Etats-Unis (Amérique du Nord, Territoire indien occupé). Hollande massacré par l’humoriste Stephen Colbert, avec le couple Obama à la manœuvre

    Hollande comme un gros dindon,… Une vidéo qui prend tout son sens quand on sait qu’Obama faisait écouter Hollande… et qu’hier l’ambassadrice des US à Paris a fait savoir qu’elle refusait de se rendre à l’invitation de l’Assemblée Nationale à propos des écoutes…

    Les US n’ont pas besoin d’alliés, mais de vassaux. Une humiliation à un point tel que c’est tout le pays qui est sali.   

    Stephen-Colbert-se-moque-de-Francois-Hollande-dans-son-emission-The-Colbert-Report_exact1024x768_l.jpg

    Capture-d’écran-2014-03-29-à-13.04.50.png 

  • Un discours à la Guaino, et le refus d’accueillir 9127 réfugiés

    Alors, ce discours du Panthéon devant les cercueils vides... Je l’ai trouvé à tel point lourdingue et verbeux que j’ai pensé que Hollande avait recruté Guaino… 

    227763_580020085346289_532535020_n.jpg

    Opération immersion :

    « Il y a des moments dans la vie où les uns et les autres se disent tout à coup : c’est inacceptable ».

    « Mourir libre. Oui, mourir pour la liberté ».

    « Pour expliquer l’inexplicable, pour comprendre l’incompréhensible, pour nommer l’innommable ».

    « Elle n’était membre d’aucun parti sauf celui de la chair souffrante de l’Humanité »

    « La République sociale, qu’il considérait comme l’aboutissement du chemin vers l’égalité ».

    « Liberté qu’il a choisie jusqu’à l’ultime seconde de sa vie »

    « Il n’existe pas un peuple qui soit à l’abri d’un désordre moral collectif ».

    « C’est au nom d’une Humanité blessée qu’elle est solidaire des peuples victimes »

    « L’indifférence, voilà l’ennemi contemporain ».

    « Ne pas plier, ne pas se replier, espérer et lutter ».

    Je limite les critiques, car si le discours est nul - où est la portée historique ? - les personnalités sont éminentes, et il ne faut pas prendre le risque de pollution.

    Et puis soudain, on entre dans le réel. Le matin même, la Commission Européenne a établi un plan pour régulariser au sein des Etats de l’Union européenne la situation de 40.000 réfugiés syriens et érythréens, arrivés en Grèce et en Italie. Pour la France, la demande est d’accueillir en deux ans 4051 demandeurs d'asile venus d'Italie et 2701 de Grèce, soit 6752, et 2375 pour les autres réfugiés, soit 9127 en deux ans.

    Que va répondre la France du Panthéon ? On s’en doute : « nous n’en avons pris aucun ce jour, et ça ne va pas commencer demain, parce que c’est trop cher ». Genre « J’aimerais bien, mais ça va faire le jeu de Le Pen »… Misérable punaise encravatée… Pour mémoire, je rappelle que le Liban de 4 millions d’habitants accueille 2 millions de réfugiés.  Alors, oui, c’est vite vu, la grandiloquence n’était que des salades : « Il y a des moments dans la vie où les uns et les autres se disent tout à coup : c’est inacceptable… Mourir libre. Oui, mourir pour la liberté… Le parti de la chair souffrante de l’Humanité… La République sociale, aboutissement du chemin vers l’égalité… Pas un peuple qui soit à l’abri d’un désordre moral collectif... L'indifférence, voilà l'ennemi ».

    Franchement, ce mec me fout la gerbe. Parce qu’il ne s’est pas contenté pas de cette mystification qui détruit les principes du droit humain pour en faire du yaourt 0%, mais parce qu’il a argumenté son égoïsme d’Etat en invoquant Germain Tillion :

    « Aujourd’hui, Germaine Tillion serait dans les camps de réfugiés qui attendent les exilés de Syrie et d’Irak ».

    Lamentable. Pour argumenter son refus d’accueillir les réfugiés, il explique que Germaine Tillion serait partie dans les camps de réfugiés du Proche Orient, pour accueillir les « exilés » de Syrie et d’Irak, et se débrouiller pour qu'ils ne viennent pas en France. Ce type, sous ses rondeurs, n'a aucun scrupule... Il n’ose même pas prononcer le mot de « réfugié ».

    Allez va, petit fiancé, va passer une bonne soirée avec Julie, et lâche-nous. 

    0pourcent1.jpg

  • Aubry, fille de son père ?

    12404836881687.jpgAlors qu’elle n’avait qu’à se pencher pour ramasser le PS – il y a de ça un an, lors de la nomination de l’UMP refoulé El Blancos –  Martine a tout fait pour brouiller les pistes, comme pour la primaire de 2012, témoignant de cette incapacité fragrante à affronter les épreuves.

    Martine devait cette semaine décider si oui ou non elle déposait une motion au congrès du PS, avec l’objectif de faire un gros score au Congrès PS de Poitiers et virer le trotskyste Camba, pour imposer une autre ligne politique à Hollande. Dans un contexte d’échec économique, social et politique flagrant.

    Après un amoncellement de bouderies, cachoteries, plans secrets à deux balles, fausses pistes, confidences faisandées, discours de foire et autre boniments, Martine renonce.

    Elle refuse de prendre le risque de gagner, comme son père, qui après avoir bien chauffé l’ambiance, avait lamentablement abandonné, à quelques mois de l’épreuve. En début de semaine, François Lamy – viré comme un malpropre du gouvernement par Hollande, avait joyeusement affirmé : «François Hollande est le candidat naturel de la gauche pour 2017 ».

    Si la ligne Hollande défendue par Camba-Aubry l’emporte au Congrès de Poitiers, rien ne changera dans cette cité impériale de la trahison sociale. 

  • La Gauche française va-t-elle se débarrasser du PS ?

    Mon amie Marie-Ange m’avait bien mis en garde : « Tu votes pour le moins pire, et tu auras le pire, toute l’histoire le montre ». Mais comme un con, je n’ai pas écouté Marie-Ange et j’ai voté Hollande au second tour,… avec une pince à linge sur le nez et un gramme dans chaque bras. Bilan, trois ans plus tard : la Gauche est volatilisée, le PS applique le programme de l’UMP, l’UMP gagne en reprenant le programme du FN, et le FN fait ce qui l’intéresse, c’est-à-dire conforter ses finances. Ah le merveilleux esprit du 11 janvier...

    Il faudra attendre un peu de temps pour avoir les résultats justes, parce que 1) le « ministère » de l’Intérieur a amalgamé les divers Droite et divers Gauche à l’UMP et au PS pour relativiser le score du FN, et que 2) Paris et Lyon-Métropole ne votaient pas. Donc, on ajustera, mais les principaux enseignements sont clairs.

    1/ Un bouffon mène le bal républicain

    6220373-9293238.jpgAvec 50% d’abstention, le PS obtient 20% des voix, soit 10% des votants. Dans la vie réelle, c’est çà : vous montez dans un bus ou vous entrez dans un café et vous faites un groupe de 10 personnes ; une seule est PS,... et bien celle-là impose tout aux autres. Avec un tel score, ni Bouteflika en Algérie, ni El-Assad en Syrie, ni Rohani en Iran, ni Poutine en Russie ne pourraient tenir. Vive la démocratie électorale, vive la V° République, et surtout, restons grands donneurs de leçons au monde entier, nous sommes super-crédibles !

    2/ Le FN soigne ses finances

    Le FN, qui dégage le PS de l’électorat populaire, assure sa rente électorale sans prendre le risque de gouverner. C’est le jeu parfait pour Marine Le Pen qui, pas plus que son gentil papa, envisage de diriger le pays. Constituer des équipes compétentes, avoir un programme économique solide, nouer des relations internationales sérieuses, être capable de rassembler sur son nom, garantir un avenir aux plus démunis… Tout ceci gave la gérante de la SARL Le Pen, qui ne cherche que le confort de son petit commerce : une bonne petite extrême-droite, bien dans la tradition française de la xénophobie congénitale, et surtout ne rien faire qui puisse approcher du pouvoir.

    Après trente ans de discours véreux, le fait de gloire du FN reste la prise de la mairie de Hénin-Beaumont (25.000 habitants). Les lecteurs du blog, blog qui n’examine pas les sondages mais les législatives partielles, ne sont pas surpris : ces deux dernières années, il n’y a eu aucun engouement pour le FN. Au premier tour, le FN augmentait en pourcentage, mais baissait en nombre de suffrages.

    3/ Sarko, grand vainqueur et futur président

    Le vainqueur, c’est Sarko le revenant, le grand bénéficiaire de la politique de Hollande-Valls. L’UMP sort en tête au premier tour, alors que toute la presse bien-pensante depuis un an nous explique que le retour de Sarko est un échec. Dans trois jours, ces lascars vont nous concocter un sondage expliquant que personne ne veut de Sarko, mais ce sont les élections qui comptent !  Et attention, le second tour va être un raz-de-marée pour Sarko. En cas de duel PS-FN, Sarko refuse toute consigne de vote, alors qu’en cas de duel UMP-FN, les braves couillons de Gauche vont voter Sarko « pour faire barrage à Le Pen… ». Dimanche prochain, triomphe de Sarko, et passeport pour 2017.carte-inscription-listes.png

    La victime collatérale, c’est notre ami Juppé. Désolé, mon pote, mais c’est fin de partie… On a rêvé un an d’avoir un politique au-dessus du lot,... de Droite, bien sûr, accro-libéral, bien sûr, macqué avec des lunaires comme Bayrou ou Gaymard, bien sûr, mais qui restaurait un degré de pensée politique, loin de ces ahuris qui sont moins branchés par une réunion du conseil des ministres que par un plateau chez Ruquier. 

    4/ Maintenant, j’écouterai Marie-Ange

    Voter pour le moins pire, et se récupérer le pire, c’est expérimentalement prouvé. Donc, désormais, j’écouterai Marie-Ange et je voterai lorsqu’un candidat me paraîtra crédible (ce qui veut dire que je ne voterai jamais pour le Front de Gauche, cette sorte de PS-ado).

    Les schmolls qui font office de politiciens, qui comme des moules sur un rocher, s’accrochent aux appareils des partis en attendant le jeu des alternances, veulent vous infliger cette condamnation morale : « Toute ta vie tu seras électeur, et, espèce de crétin, pense un peu à tes aïeuls qui se sont battus pour le droit de vote ». 

    Ce faisant, je ne renonce pas aux charges de la citoyenneté. Je dois simplement dépasser ce statut d’électeur obligé, pour passer à celui de militant. Maladroit, excessif, trop focalisé ? Peut-être, mais essayant de construire sa propre pensée.

    Un renouveau de la Gauche en France est-il possible ? Si je regarde les appareils politiques, je suis désespéré. Mais quand je vois ce qu’est la France, et tous les gens sympathiques, compétents et entreprenants que je croise tous les jours, j’en suis persuadé. Pour arriver, il y a un préalable : liquider le PS. Là, toutes les idées sont bonnes...

    politique,sarkozy,le pen,hollande,2017

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu