Avertir le modérateur

ispahan

  • Noël sur le pont Khaju, à Ispahan

    Aux dernières heures la nuit, Téhéran est encore et déjà vibrionnante. Rien ne s’arrête dans cette ville immense qui pousse toujours ses limites. Direction le Sud, et une heure et demi plus tard vous arriverez à Qom. L’une des plus anciennes villes d’Iran, de grande tradition religieuse, et devenue célèbre dans le monde entier car c’est d’ici que Khomeiny avait commencé à défier l’autorité du Shah. Quelques heures dans les rues, dans l’une des grandes universités, et vous comprenez vite que cette ville est une capitale et que beaucoup de choses s’y jouent, loin du tumulte de Téhéran.

    Reprenez la voiture et repartez en direction du Sud, pour plus de deux cents kilomètres à travers un désert impressionnant, avant d’arriver dans une magnifique oasis, à environ 1 500 m d’altitude. Soudain le calme, la douceur de l’air, un incroyable lumière, et une autre société : vous voici à Ispahan, l’ancienne capitale de l’Empire Perse. Ispahan, c’est près de 10 siècle de grande architecture, depuis le XI° siècle. Allez vous garer vers la Place Naghsh-e Jahan, un ensemble unique classé au patrimoine de l’humanité. Il faudra revenir ce soir, visiter et flâner, entre les jardins, les mosquées, les palais, le bazar…

    Repiquez vers le centre-ville pour traverser Ispahan par une grande avenue arborée, paisible et bavarde.  Arrêtez vous un instant dans l’un des nombreux restaurants de la ville pour déguster des défilés de grillades, et laissez vos pas vous guidez vers la rivière, la Zayandeh, et le pont Khaju construit vers 1650. Une merveille. Attention, ce n’est qu’un pont, mais vous n’en êtes pas sorti ! Le pont Khaju, c’est le pont du délice. C’est un pont d’un plus de cent mètres, construit sur deux étages : le premier étage est un barrage, qui régule la Zayandeh, tumultueuse en hiver, sèche en été ; le second étage, c’est pour la traversée.

    Mais tout se complique. D’abord, ce pont est d’une architecture remarquable, avec ces enchevêtrements d’arches. Admirez. Ensuite, si on passe sur le pont pour le traverser, on y vient surtout pour y rester. Car, ce pont est un morceau de ville. Un café,  un salon de thé, et les arches qui cachent autant de lieux de vie et de rencontre, à l’abri des regards, avec la vision dégagée du second étage, ou dans le calme apaisant du premier étage, l’eau de la Zayandeh apportant la plus douce des fraicheurs et une musique qui se renouvelle sans fin.

    Ce soir, je ne suis pas à Ispahan mais j’y étais il y a peu, et j’ai en tête bien des visages amicaux, à qui je veux dire « Joyeux Noël », et à bientôt.

    isfahan.jpg
    Le fameux pont, et à l'arrière la ville ancienne
    *   *   *
    isfahan6.jpg
    Le pont fait office de barrage, sur la Zayandeh
    *   *   *
    ponts_ispahan_03.jpg
    Quelle harmonie !
     *   *   *
    014.jpg
    De l'autre côté
    *   *   *
    800px-Ispahan_pont_kahju.jpg
    A sec en été
    *   *   *
    Ispahan%20pont%20Khaju-slide.jpg
    Et on s'installe au soleil
    *   *   *
    Khaju-Bridge-Esfahan.jpg
    Là, je vous le recommande pour le coucher de soleil
    *   *   *
    3171329896_937abe59ce_o.jpg
    La nuit tombe, ça devient trop...
    *   *   *
    khaju-bridge-reflections.jpg
    Des artistes
    *   *   *
    32659455_d5596189f3.jpg
    Traversons le pont
    *   *   *
    2243930173_e4fb72778a.jpg
    Mais dessous c'est génial...
    *   *   *
    isfahan-bridge-tea.jpg
    ... et convivial !
    *   *   *
    4425877-Khaju-Bridge-Esfahan-1.jpg
    Idéal pour une sieste royale
    *   *   *
    isfahan_1.jpg
    A bientôt les amis...
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu