Avertir le modérateur

malaisie

  • Où est passé le vol MH370 de la Malaysia Airlines ?

    De la sécurité aérienne, je ne sais rien, à part que, lors des contrôles à l’embarquement, je me fais virer aux équevilles les bouteilles d’eau déjà ouvertes ou les mousses à raser. Un souci du détail que j’apprécie. Autant dire que j’avais confiance + + + en ces gentils systèmes qui protègent si bien ma sécurité.

    Et là, quelle n’est pas ma déconvenue ? Voici qu’un Boeing 777 de la Malaysia Airlines lors d’une liaison commerciale banale entre Kuala Lumpur et Pékin, avec 239 passagers et membres d’équipage à bord, est disparu des écrans radar le 8 mars. L'avion a rompu les liens radios à 01h22 du matin heure du bled, au large de la côte est de Malaisie, moins d'une heure après son décollage de Kuala Lumpur. Autant dire en zone sûre.

    af475ccc297af798349a562cc1479feb15cbaa71.jpg

    Que passa ? Il semble que l’avion ait continué à voler pendant sept heures, ce qui est considérable. Pour certains, l’avion aurait fait demi-tour et serait reparti vers les zones intérieures de l’Eurasie, et pour d’autres, il se serait embarqué vers le grand Sud. Dans ce très large secteur, plus de 300 pistes peuvent assurer l’atterrissage d’un tel avion.

    Alors, il est où, l’avion ? Il s’est abîmé en mer ? Il s’est posé en planque sur un aéroport ? Vingt-cinq pays sont concernés, et les grands voisins – l’Inde et la Chine – semblent désespérés par l’amateurisme malaisien.

    Au début tout allait bien. On avait trouvé un Iranien dans les passagers, et c’était donc du terrorisme. Crétinisme total.

    Depuis ? Que des mystères… surtout pour un ignare comme moi, mais le genre d’ignare qui se pose des questions, et spécialement : « comment, dans une zone aérienne très fréquentée, un avion peut-il disparaître des repérages radar ? »

    L’histoire s’est compliquée hier. Les autorités malaisiennes ont daigné, avec dix jours de retard, nous livrer le dernier message de l’équipage, qui serait : « Eh bien, bonne nuit », en toute décontraction, et après la désactivation des systèmes de communication Acars, qui permet l'échange de messages entre l'avion et le sol sous forme numérique codée par liaison radio ou satellite. Donc on peut, depuis l’appareil, déconnecter le système assurant le suivi de l’avion ???

    Je rêve… Un peu plus gave que les bouteilles d’eau que j’arrive à passer quelques fois…

    those-magnificent-men-6.png

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu