Avertir le modérateur

ol

  • Les joueurs de l’OL à poils ?

    6a00d8341c3e6353ef00e5521b32668834-800wi.jpgL’avenir du foot passe par les bookmakers, et Aulas Jean-Michel, ce grand humaniste des temps modernes, prend les lois pour des coussins. Un futur en forme de porte-monnaie, tout rond…

    Au départ, c'est assez simple : nos petits chéris de footballeurs tournent à 300 000 € par mois. De quoi ruiner un patron normalement constitué. Mais tout le problème est qu’icelui patron veut en plus dégager un max de profits, faute de quoi les actionnaires finiront de vendre leurs actions, le maxi stade OL-Land restera un champ de maïs, l’immanent grand club européen retrouvera la sympathique D2, l’icelui susnommé pétera les plombs comme onze feux d’artifices tirés en bouquet, Collomb sera aspiré par le souffle, le PS en sera définitivement déstabilisé, et Sarkozy sera réélu pour un second mandat.

    Il faut donc sauver le bookmaker, sponsor de l'OL.

    D’ailleurs, la grosse colère fulmine sur le site du club : « L'Olympique Lyonnais se réserve donc le droit de saisir toutes les instances compétentes tant nationales qu'internationales. » En cause, le monopole des structures publiques sur les jeux. Il y a longtemps que La Française des Jeux est dans le colimateur de la Commission européenne, et les procédures pénales engagées en France contre les organismes privés qui se lancent dans le jeu, sont gênées par les critiques européennes.

    L’OL a passé un accord BetClic, bookmaker en chef. Pour le savoir, ce n’est pas compliqué : il suffit d’aller sur le site du club. Sur la photo d’un maillot, un ballon rusé masque le «Clic » mais le « Bet » est bien visible, et chacun comprend. Sur le net, on trouve très vite l'objet du délit. D’ailleurs, le site organise le système du pari, via BetClic. « Misez 20€ sur la victoire de l’OL sur Le Mans, et vous gagnez 40€. C’est « jouez plus pour gagner plus ». Vous cliquez, et vous arrivez sur le formulaire BetClic. Et, comme cadeau de bienvenue, BetClic vous rembourse les 20€. Si c’est pas gentil... 2llya2u.jpg 

    Juridiquement, le problème est bien carré. La loi qui permettra l’arrivée des bookmakers est applicable au 1° janvier 2010 sous réserve de la bonne intervention des décrets d’application.

     

    La règle en cause s’appelle l’article 1 du Code civil : « Les lois et, lorsqu'ils sont publiés au Journal officiel de la République française, les actes administratifs entrent en vigueur à la date qu'ils fixent ou, à défaut, le lendemain de leur publication. Toutefois, l'entrée en vigueur de celles de leurs dispositions dont l'exécution nécessite des mesures d'application est reportée à la date d'entrée en vigueur de ces mesures. »

    Aulas Jean-Michel, qui se voyait déjà entrain de modifier le Code Civil comme il sait le faire d’un modeste Plan Local d’Urbanisme d’agglomération, va devoir attendre que la loi soit applicable. Un drame. La Commission d'Organisation des Compétitions avait dit niet, et ce 7 août, la Commission d'Appel de la Ligue confirme.

    Le maillot de l’OL est ainsi illégal. L’arbitre du match de ce soir imposera aux footballeurs de l'OL de retirer leurs tenues, et nos chéris joueront à poils. Renseignement pris, il est  prévu qu’ils sortent de leur porte monnaie un billet de 500€ comme cache sexe. La morale est sauve…

     

    07102004052520711340841.jpg
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu