Avertir le modérateur

police uk

  • A Marseille, une rafale kalachnikov contre un gamin de 17 ans

    Il y a quelques années, l’info aurait retourné la France. Aujourd’hui c’est quasiment banal : un enfant tué par une rafale de kalachnikov, à Marseille. Sarko est ministre de l’Intérieur, de droit ou de fait, depuis 10 ans, et on voit le bilan. Sarko, c’est l’insécurité.

    Roudil01.jpg

    L’UMP, aussi frivole et qu’inconstante, nous prépare la 58° réforme de la délinquance des mineurs, mais lorsqu’un mineur meurt de la délinquance, elle n’a rien à dire.

    La victime d’hier avait 17 ans : sept balles de 7,62 mm nous disent les légistes. Le procureur adjoint de la République à Marseille, Michel Raffin, explique que la victime était connue pour de « petits trafics de stupéfiants et des vols ». Un pistolet aurait été retrouvé sur le cadavre de cet enfant, et un enquêteur de la brigade criminelle commente : « Il s'était disputé une semaine auparavant avec une de ses connaissances et il portait une arme sur lui car il se savait en danger ». Ouais, rien que du normal.

    Une personne a été arrêtée, et est actuellement en garde à vue : un jeune homme de 19 ans. Depuis deux ans, on compte 28 règlements de comptes à Marseille.

    A Marseille, les préfets de police passent aussi vite que les colères de Sarko. Celui du moment, Alain Gardère, nous explique savamment : « Un travail de fond est entrepris pour rétablir de façon visible et efficace la sécurité sur l'ensemble de l'agglomération et en particulier le grand centre-ville. La lutte entreprise par la PJ en matière de stupéfiants dans près de vingt-cinq quartiers sensibles commence à produire ses fruits ». Bien vu, mon cher Alain : les fruits sont juste murs…

    7631758035_des-enfants-jouent-au-footbal-dans-la-cite-de-la-castellane-dans-la-banlieue-marseillaise.jpg

    La police, c’est « le » service régalien. Quand il n’y a plus de police, il n’y a plus d’Etat. L’illusionniste Guéant s’active pour empêcher les étudiants étrangers qui ont brillé dans nos écoles de travailler en France : c’est la vraie priorité. Reprenant le programme du FN, il a déclaré hier vouloir des lois contre les délinquants étrangers,... et ce avant les élections ! Faire voter des lois aussi inconstitutionnelles que débiles lui plait à ce gros malin… Mais les enfants flingués par des rafales de kalachnikov, rien à faire ?

    La Droite, inspirée par les duettistes Sarko et Guéant, c’est moitié moisie, moitié incompétente.

    image_71782467.jpg

    Et là, on fait quoi, chef ?

  • Les flics anglais seraient-ils de petits coquins ?

    TEA%20GUILD%20LOGO%20March%202006.jpgAprès les parlementaires british qui se gavaient, voici les flics. Accros au thé et aux stylos. C'est le résultat d'une étude très sérieuse, et très simple, car basée sur les lois relatives à la transparence financière des services administratifs. Ce n’est pas triste.

    Cette étude conduite sur 40 des 57 services de police que compte le Royaume-Uni vient rafraîchir l’ambiance de ce mois d’août. En 2008, les forces de l'ordre britannique ont dépensé plus de 3 millions d'euros pour acheter du thé et des biscuits. Alors que nous voyons à Berlin des athlètes qui peinent tant pour faire tomber les records du monde, j’ai plaisir à saluer l’excellente performance des deux bureaux de la police écossaise qui ont dépensé près de 443 000 euros en un an. Avec environ 2 600 agents, cela représente 170 euros par personne. Pas mal. Poussons l’analyse, si j’ose m’exprimer ainsi.

    Attendu que le prix d’achat du thé est très bon marché, attendu qu’acheté en grande quantité le thé est vendu avec un prix à la baisse, attendu qu’une commande de 443 000 euros de thé représente une vraie montagne de la précieuse plante, attendu que cela représente surtout quelques lacs du délicieux breuvage, attendu qu’en parler est une chose mais que le thé doit être successivement préparé, dégusté et évacué, attendu que si l’évacuation est un exercice solitaire, la préparation et la dégustation ne se comprennent pas, en revanche, sans une certaine convivialité, s'impose la nécessité d’une nouvelle étude : combien de temps de service reste-t-il pour faire le travail ?boston-tea-party-2006.jpg

    Question d’autant plus pertinente que, dans le fonctionnement courant, tout ne semble pas simple. L’étude révèle qu’au cours de la même période, la police a dépensé plus 1,3 million d'euros pour l'achat de stylos. (Je précise : Non, Julien Dray n’a pas été embauché dans la police britannique).

    Pour la Metropolitan police, la plus grande du pays, le chiffre s’élève à 837 584 stylos en 2008, soit 27 par agent a calculé la presse britannique. Ce qui à l’heure de l’ordinateur fait tout de même beaucoup.

    Aussi, je vous livre telle que la réponse du président de la fédération de la police, Pete Smyth, qui met en cause la « qualité médiocre » des stylos : « La plupart des officiers veulent en avoir trois ou quatre sur eux parce que ça ne fait pas très professionnel si en prenant des notes votre stylo vous lâche. »

    T’as raison, Pete. Mieux vaut être prévoyant, et restons de bons professionnels. Et si tu en as d’autres comme çà, tu reviens quand tu veux pour nous faire rire un bon coup.

    boston-tea-party-2007-small.jpg
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu