Avertir le modérateur

résolution

  • Burqa : La soupe parlementaire

    on_n_est_pas_des_nouilles_editions_mango_reference.jpgLe sport en chambre, pourquoi pas, mais en chambre parlementaire, ça devient cocasse. La résolution anti-burqa votée hier par nos grands déprimés du bulbe qui font office de députés montre une seule chose : comme la Grèce, le Parlement est menacé de faillite. Intellectuelle. Moins cher dans l’immédiat, mais très coûteux à terme.

     

     

    D’abord, le cadre d’intervention de ces lobotomisés de l’esprit citrique. L’article 34-1 de la Constitution est une innovation de la réforme constitutionnelle de l’été 2008. Une innovation ? Non, un lot de consolation. Depuis des lustres, ces encravatés votent des lois qui n’en sont pas, car elles ne sont pas normatives. C’est de la théocratie flagada, tendance moralisme de bistrot, avec une sauce relevée par une agence de com’. Toutes les instances juridiques, à commencer par le Conseil constitutionnel, ont rappelé à ces gamins que la loi n’était pas une soirée autour d’un feu de camp chez les scouts. Au nom de l’intérêt général, et dans la mesure strictement nécessaire, il s’agit définir les règles de droit, dans le respect des libertés individuelles. Et donc, toutes les salades bien pensantes de nos comiques favoris étaient systématiquement annulées, au motif que ce n’était pas du droit, mais du vent. boite-galva-nouilles.jpg

     

     

    Alors, le Parlement, qui ne peut rien se refuser, a légalisé sa pratique éolienne : par la grâce – car on ne peut tout de même pas parler de vertu – de l’article 34-1, le vent devient constitutionnel. La résolution est un texte pour ne rien dire.

     

     

    L’inauguration du vent législatif a donc eu lieu hier avec la résolution « sur l’attachement au respect des valeurs républicaines face au développement de pratiques radicales qui y portent atteinte ». Traduit en français, c’est la burqa.

     

     

    Vous trouvez ci-dessous le texte de ce vent. Je ne reprends ici que les passages les plus structurants de cette forte pensée.

     

     

    Salut historique à la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen du 26 août 1789, affirmant en son article 1 que « les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits ». Règle parfaitement respectée par le Parlement, qui connait un nombre égal d’hommes et de femmes. Enfin, presque : 577 députés et seulement 107 femmes. Mais l’article 1 ne date de que 221 ans, et il faut tout de même le temps de s’organiser. Ben oui, ma pauv’ dame, la vie n’est pas simple.

     

     

    2088.jpgOn poursuit : « Vu la Déclaration universelle des droits de l’Homme du 10 décembre 1948 ». J’en rêvais, et ils l’ont fait. Merci les petits ! Le Parlement place sa résolution sous la Déclaration de 1948, et donc dans le système ONU. Nous allons donc pouvoir saisir dans les jours qui viennent le Comité des droits de l’homme de l’ONU et le rapporteur spécial sur les questions de religion. Et je vous annonce une bonne gratinée, vu la teneur des textes publiés par ces deux instances. Le coq gaulois va prendre des airs de vilain canard…

     

     

    Nouveau gag ! La résolution vise la Convention de sauvegarde des droits de l’Homme et des libertés fondamentales du 4 novembre 1950. Merveilleux ! La Cour européenne des droits de l’homme, qui veille à l’application de ce texte, a dit abusive une loi qui interdisait par principe le port de tenue religieuse dans l’espace public ( CEDH, 23 février 2010, Ahmet Arslan et autres c. Turquie, Requête no 41135/98). Allez, un deuxième recours mis à cuisson.

     

     

    Dans la foulée, vient le rappel glorieux de la « dignité de la personne humaine » et le « principe d’égalité » : quelle avancée dans la réflexion.

     

     

    Et le Parlement poursuit en affirmant solennellement, toutes cocardes dehors : « Prenant acte que la lutte contre les violences faites aux femmes a reçu le label de " Grande cause nationale" pour l’année 2010 ». Quand on sait, dans la réalité du droit appliqué, qu’une femme victime de violences simples, pourtant sanctionnées par le Code pénal, a toutes les peines du monde à obtenir l’enregistrement de sa plainte, une audience de référé, l’audience correctionnelle étant carrément d’un autre monde... Grande cause nationale de benêts autosatisfaits.  2155418857_1.jpg

     

     

    Après ces impressionnants visas, on vient au contenu de cette importante résolution.

     

     

    1. Considère que les pratiques radicales attentatoires à la dignité et à l’égalité entre les hommes et les femmes, parmi lesquelles le port d’un voile intégral, sont contraires aux valeurs de la République.

     

     

    434 députés présents votent les discours simplificateurs de Sarko. Soc’ et Verts dans la même salades... On s'en rappellera. Alors, allons-y question valeurs de la République. Expliquez-moi si obliger les Etats à mobiliser 750 milliards d’euros pour calmer les banquiers est conforme aux valeurs la République ! Expliquez moi si le montant de l’allocation adulte nandicapé ou du minimum vieillesse est conforme aux valeurs la République ! Expliquez moi si l’incapacité de tous les pouvoirs à dire ce qui s’est passé à Sétif le 8 mais 1945 est conforme aux valeurs la République ! Expliquez moi si les enfants de deux ans détenus dans les centres de rétention est conforme aux valeurs la République ! Expliquez moi si le non respect par la France de l’arrêt Brita de la Cour de Justice de l’Union Européenne de Justice du 25 février 2010 qui prohibe l’importation des produits issus des colonies israéliennes est conforme aux valeurs la République ! Expliquez-moi si priver un enfant des allocations familiales parce que ses parents flanchent et son frère barbouille, est conforme aux valeurs la République !  

     

     

    2. Affirme que l’exercice de la liberté d’expression, d’opinion ou de croyance ne saurait être revendiquée par quiconque afin de s’affranchir des règles communes au mépris des valeurs, des droits et des devoirs qui fondent la société.

     

     

    200882195040846.jpgN’importe quoi. La liberté d’expression, heureusement, nous l’avons sortie de vos griffes de petits politiciens essouflés. Cette liberté n’est plus à discuter. Elle n’est plus soumise à vos humeurs ou à vos sondages. Elle défendue, et dans les mêmes termes, par les grandes instances internationales : Comité des droits de l’homme de l’ONU, Cour interaméricaine des droits de l’homme, Cour suprême des US, et Cour européenne des droits de l’homme. En France, pas une seule juridiction ne peut accepter votre formule, fruit d’un cancrelat de la pensée. Mettez vous ça bien dans votre crâne formaté : la liberté d’expression, c’est pour dire ce qui vous ne plait pas.   

     

     

    3. Réaffirme solennellement son attachement au respect des principes de dignité, de liberté, d’égalité et de fraternité entre les êtres humains.

     

     

    Réaffirme papy, et n’oublie pas tes gouttes.

     

     

    4. Souhaite que la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité entre les hommes et les femmes soient une priorité des politiques publiques menées en matière d’égalité des chances, en particulier au sein de l’éducation nationale.

     

     

    Génial. Dans deux ans, les entrées dans les grandes écoles viendront massivement du 9-3.

     

     

    5. Estime nécessaire que tous les moyens utiles soient mis en œuvre pour assurer la protection effective des femmes qui subissent des violences ou des pressions, et notamment sont contraintes de porter un voile intégral.

     

     

    Ah là là, mes chéris, j’estime tout comme vous ! Estimons, estimons, il en restera toujours quelque chose. Moi j’estime nécessaire de protéger les femmes qui subissent les violences. Et toi, t’en penses quoi ? Ah bon, toi aussi tu estimes nécessaire… Mais c’est un consensus. Quelle merveille. Voici donc la grande nouvelle du jour : le Parlement estime.

     

     

    Je dis pour ma part que cette résolution a des airs de nouille trop cuite, et je me rends bien compte que je suis sévère pour les nouilles. Toutes mes amitiés aux nouilles.

    10140.jpg
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu