Avertir le modérateur

richesse

  • Sauvons les riches !

    logo-sauvons-les-riches250.jpgAidons les riches à sortir de l’enferment de l'argent. Donnons leur la chance d’un retour sur terre. C’est le projet, plein de sens et d’humour, du collectif Sauvons les riches, qui fait parler de lui ce printemps. Un ton nouveau et judicieux, très rafraîchissant quand la contestation politique patauge entre le Nouveau Parti Anticapitaliste, opération de dépoussiérage du fichier de la LCR, et le PS  qui annonce l’exploit : Martine, Ségolène, et Bertrand défileront côte à côte pour le 1° mai. Là c’est sûr, Sarko va changer de politique…

    Sauvons les riches ne se situe pas sur le même créneau. La première apparition publique du collectif date du 2 avril, jour de la manifestation de l’intersyndicale : Sauvons les riches avait défilé en carrosse.

    Pour reprendre ses propres mots, Sauvons les riches, qui affiche « une ambition modeste : répartir les richesses et sauver la planète » a décidé d’interpeller « les riches eux-mêmes, pour les sauver de leur vie clinquante, vulgaire et tellement triste ». La mission du collectif est de « ramener sur terre les Bernard Arnault, Serge Dassault et autres Jacques Séguéla. Parce que personne ne devrait être contraint de vivre la vie de la famille Grimaldi de Monaco. » Le Collectif défend notamment l’instauration d’un revenu maximal autorisé européen. arton18080.jpg

    Leurs premières actions, regroupées sous le thème « Je suis riche, mais je me soigne » témoignent d’un vrai sens de l’altruisme : « Demander une augmentation du Smic et des minima sociaux pour les pauvres, c’est très bien. Mais n’oublions pas les riches ! Face aux inégalités, ce sont les riches qui sont en première ligne. Eux aussi ont droit à la dignité. Cocktails mondains, clubs privés, week-end aux Bermudes et courses au Bon Marché : la vie des riches et sa litanie de consommations ostentatoires les enferme dans une cage dorée. »

    Le Collectif avait conduit une première action de « sauvetage d’un homme à la dérive », Jacques Séguéla, qui s’était vu proposer une cure de retour sur terre, le collectif l’invitant à porter une magnifique montre Casio d’une valeur de 7 euros.

    municip2008_riche_enpauvres.gifHier, Sauvons les riches s’est invité à une conférence que donnait Jean Sarkozy, invité du  Rothary Club au Pavillon Dauphine, pour lui remettre un « diplôme de fils à papa, mention Balkany ». Extraits du dialogue.

    -          Faut-il limiter les revenus les plus indécents ? 

    -          Vous savez dans mon département, il y a des riches et des pauvres. Et il ne faut pas les opposer les uns aux autres.

    -          Mais pourquoi de telles inégalités ?

    -          Il faut savoir que si certains sont riches, c’est parce qu’ils ont beaucoup travaillé ».

    Je laisse la conclusion à Sauvons les riches.

    « Décidément, le jeune homme à la dérive avait besoin de solides amarres à la réalité. Au menu du « kit de survie pour retour sur terre », nous lui avons donc offert le livre « Sois stage et tais-toi, qui présente des témoignages de stagiaires de son âge exploités par leurs employeurs. Ainsi qu’un ouvrage consacré aux nouveaux militants, pour lui montrer que la vraie politique s’exerce loin du Rotary-Club.

    « Bilan des opérations : notre pétition a recueilli zéro signature et le journaliste de France Inter a renversé un verre de vin rouge sur la table. »

    Bon courage, Sauvons les riches ! C'est la solution : se débarasser du surplus d'argent, et ce n'est que du bonheur...

    rich-future-woman-nude.jpg

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu