Avertir le modérateur

sport

  • Congrès de Poitiers : Le PS devient le Parti du Sport

    Deux évènements marquants pour le Congrès de Poitiers, à l’occasion duquel le Parti Socialiste a décidé de changer de nom pour devenir le Parti du Sport, avec une remarquable implication du Premier Sinistre.

    A Berlin, le FC Barcelone a emporté la Ligue des champions 3-1 face à la Juventus.

    img-manuel-valls-1433607717_620_400_crop_articles-202484.jpg

     

    A Roland-Garros, Stan Wawrinka a emporté le tournoi (4-6/6-4/6-3/6-4) face à Novak Djokovic.

    4840913_w8q1103_625x468.jpg

    A part çà, le Congrès du PS était passionnant.

  • 102 ans, et un record du monde à vélo

    Le super Robert Marchand, c’est la grande vedette du sport. A 102 ans, ce grand amateur de vélo a battu son propre record de la distance parcourue en une heure, dans la catégorie des centenaires, avec 26,927 km. L'Union cycliste internationale (UCI) a créé la catégorie des « Masters des plus de cent ans », mais le trop sympathique Robert est un peu seul dans sa catégorie. Heureusement, il a appris qu’un chinois s’entrainait pour battre son record, alors il demande à le rencontrer pour l’encourager.

    Ses projets ? « Je vais continuer à faire du vélo, mais je vais essayer de vivre encore un an, deux, trois, quatre, cinq ans. Il ne faut pas en vouloir de trop dans la vie. On met neuf mois pour arriver au monde, on met trente secondes pour claquer ! » Merci pour tout, Robert

    robert_marchand.jpg

  • Les Françaises du 4 x 100 disqualifiées : La règlementation bidon de l’athlétisme

    Aux championnats du monde de Moscou, les Françaises du 4 x 100 se sont fait voler la médaille d’argent. Le règlement de la fédération internationale est aberrant, mais les athlètes et les fédérations l’acceptent...

    On a tous vu la même chose : l’équipe française du relais 4 x 100 m finit deuxième, aucune contestation n’est enregistrée, le résultat est validé, le podium formé et les athlètes reçoivent leur médaille. Elles sont au comble de la joie, et la fête peut commencer. 

    1077133-17169080-640-360.jpg

    Mais deux heures plus tard, le résultat est annulé, et les Françaises doivent rendre la médaille.

    sécurité,sport

    Motif : le passage du témoin. Il doit être passé d’une coureuse à l’autre dans une zone bien délimitée, et au moment où est franchie la limite de cette zone, le relais ne peut plus être qu’en une seule main. Or, il y a eu deux mains sur le témoin hors de la zone sur le deuxième passage, entre Ayodelé Ikuesan et Myriam Soumaré. C’est vérifié.

    http://www.francetvinfo.fr/sports/athletisme/mondiaux-d-athletisme/video-mondiaux-d-athletisme-le-passage-de-temoin-litigieux-du-relais-4x100m-feminin-francais_392659.html

    Alors pourquoi je râle ? Eh bien tout simplement parce que la course avait été examinée et validée, et que dans un monde logique, un résultat proclamé est acquis.

    Autour de la piste, il y a une kyrielle d’arbitres, qui surveillent les passages de relais et signalent les fautes en levant un drapeau. Ils peuvent aussi dès la fin de la course former une réserve, et on vérifie les vidéos. Toutes les équipes peuvent former des recours. Là, c’est un arbitre russe qui s’est réveillé quand tout était fini,... qui a imposé l’annulation du résultat proclamé !

    Les psychorigides de la réglementation vont me dire « un texte est un texte », et formellement, l’annulation respecte le texte. Ce à quoi je réponds deux choses.

    D’abord, un organisme doit défendre les décisions qu’il rend. Sinon, c’est le bazar de chez mémé. Quand après respect de la procédure, on prend une décision et qu’on proclame un résultat, cette décision est définitive. Il y a une exception, c’est le cas de fraude, genre les dopés du Tour de France (qu’on débusque soudain dix ans plus tard, quelle franchise... ah ah ah...). La fédération française a fait un recours mi-chèvre mi-choux en expliquant que c’était dur pour les athlètes… Mais le problème n’est pas moral, il est juridique. Il fallait plaider l’autorité de la chose décidée (Excellente jurisprudence française, parfaitement exportable : Conseil d'Etat, 8 novembre 2004, n° 252236, validée par la CEDH sous la notion de sécurité juridique : CEDH, 21 juillet 2011, n° 16574/08, Fabris c. France).

    Ensuite, l’application littérale du texte est contraire à toute logique sportive, où l’on joue pour vaincre. La course n’intéresse que parce qu’il y a la victoire, ce sont les deux faces de la même pièce. Aussi, en tuant le résultat, on tue la course. Non, mais imaginez la fin d’un match de foot, la victoire, la coupe… et deux heures plus tard, l’arbitre rentre à la maison, regarde la vidéo, voit que le but était hors-jeu, et donne un coup de fil pour inverser le résultat.

    Alors, Céline Distel-Bonnet, Ayodelé Ikuesan, Myriam Soumaré et Stella Akakpo (Attention, elle va vite et elle ira loin !) vont devoir reprendre cent fois leur technique de passage de relais. Mais qu’elles prennent aussi cinq minutes pour faire rectifier ce règlement de malades.  

    9782275034782.jpg

  • Il faut abroger la règle du faux-départ

    Usain Bolt empêché de courir ! L’homme le plus rapide du monde, sportif exemplaire, disqualifié devant les caméras du monde entier, laissant la place à une finale irréductiblement frappée d’injustice. Un cauchemar.  

    Dope, mauvais geste, propos déplacé, tenue non-conforme ? Non, rien. Alors qu’il attendait tant cette finale du 100 mètres au championnat du monde, à Daegu, cette finale préparée minute après minute depuis un an, le grand Usain Bolt a été fauché par le plus débile des règlements : dans le monde impitoyable de l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) un faux départ vaut élimination. Sans aucune marge d’appréciation ou de discussion.  

    Marathonien.jpg

    Monsieur Bolt, vous êtes l’homme le plus rapide du monde. Monsieur Bolt, vous êtes un sportif hors pair, inconnu des commissions de discipline. Monsieur Bolt, vous êtes respecté car vous êtes fairplay. Monsieur Bolt, vous représentez ce que veut dire se construire par l’effort. Monsieur Bolt, dans un monde qui se morcelle, vous réunissez des connaisseurs, des admirateurs et des curieux du monde entier. Monsieur Bolt, vous étiez l’un des grands moments de ce championnat du monde. Monsieur Bolt votre talent et votre personnalité font de vous un exemple pour les sportifs du monde. Eh bien, Monsieur Bold, vous ne courrez pas. Dégagez, dégagez avec toutes vos qualités. Vous ne serez plus champion du monde. Au vestiaire !

    Encore les ravages de cette punaise fielleuse qu’est la tolérance zéro. La tolérance zéro, c’est l’arrêt de la pensée.  

    La règle précédente était parfaite : les coureurs avaient collectivement droit à un faux départ, et le second faux départ était disqualifiant. Sévère mais juste, avec une proportion entre la rigueur nécessaire et les réalités humaines les plus évidentes.   

    Pentathl.jpg

    La raison est sportive ? Non ! Aucun motif sportif ! C’est tout simplement une bonne histoire de fric : la télé veut un spectacle qui ne s'éternise pas. Ce qui montre la bêtise absolue de la règle. Après le faux-départ, il a bien fallu donner un second départ. Si Usain Bolt avait pu courir, ça aurait changé quoi ?

    S’il y a des abus, il est très facile de les sanctionner, humainement. Il suffit de mettre au point un système d’avertissements disciplinaires, pour graduer le comportement. Là, rien. A l’heure H moins une seconde, tu es exemplaire ; à l’heure H, tu es bon pour l’Ile du Bagne.  

    Cette réglementation cruelle est l’œuvre de psychorigides désincarnés. Il faut l’abroger d’urgence.

    article_boltok.jpg

    Tiens bon Usain, tu as la soutien du blog

  • Aulas ? Une petite frappe...

    Couverture_bd__200804800.jpgAulas pète les plombs, mais comme il n’a pas d’amis, personne lui dit. Je ne suis pas son ami, loin s’en faut, mais je lui dis : tiens-toi tranquille et écoute-moi, mon petit Jean-Michel.

    Ton  « équipe » de l’OL sent le gaz, ce qui ne saurait surprendre car tu n’as jamais financé une « équipe », mais juste les résultats permettant de faire la culbute à la bourse. Dès que les résultats ne sont plus là, c’est tout le bazar qui part en quenouille, et ça te rend nerveux. C’est ton fric, enfin celui de tes sociétés, et de tes actionnaires. Du business privé, et je n’ai rien à en dire. J’ai davantage à dire de notre candidat local à la présidence de la République, Collomb Gérard, ci-devant Frêche-des-champs, qui mêle de manière incestueuse l’avenir de la ville et celle de la Aulas Compagny. Ca ne sera bon ni pour l’un, ni pour l’autre.

    Bon, je lis que, pas content du résultat de ton « équipe » jouant l'équipe de Arles-Avignon (1-1), tu t’es permis de frapper au visage un supporter de l’OM qui, hilare, t’expliquait qu’il souhaitait le maintien de Puech, l’entraîneur manager, pour que l’OL continue de patauger dans la deuxième moitié du classement du championnat. Réponse : une gifle ! Oh, tu te prends pour qui ?

    Depuis quand un mec se permet-il de frapper ceux qui ne lui plaisent pas ? Après tout ce qu’on a entendu sur les bleus au mondial, j’attends une procédure disciplinaire et une plainte pénale. J’espère que le supporter de l’OM ne se laissera pas faire, et portera plainte contre toi, car ton geste énervé illustre l’association entre la violence et le sport.

    Pas besoin de te mettre en taule, rassure-toi. Non, simplement une audition par les services de police, et un renvoi devant tribunal de police, pour te coller un stage de citoyenneté. L’exemplarité des dirigeants, ça existe, et distribuer des claques à ceux qui ne plaisent pas vaut un bon rappel à la loi. Tu expliqueras que tu ne te prends pas pour un seigneur devant ses vassaux, mais que tu es juste sous la pression de ses actionnaires, et le tribunal fera preuve d’indulgence à ton égard, petit galopin parfumé.

    Solynk_boxeur.jpg
    Aulas Jean-Michel se prépare à une conférence de presse
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu